Photo de Jean-LouisJean-Louis GARILLON

A la suite d’une formation médico-chirurgicale classique en France, Jean-Louis s’orienta vers les « médecines complémentaires » dans le but d’envisager l’humain dans sa globalité afin de soigner le plus naturellement possible la cause de ses souffrances et de sa maladie.

Depuis l’âge de 20 ans, il parcourt inlassablement le monde (Europe, Afrique et Asie) pour vivre les « savoirs traditionnels » et leurs applications sanitaires. A 25 ans, il soutient sa thèse de doctorat sur les différentes conceptions de la santé et de la maladie. Après quoi, il lui faudra 30 années de recherches et d’observations pour faire la synthèse de toutes les « médecines traditionnelles » qu’il a rencontrées.

Installé en Lorraine et tout dévoué à ses patients, il donne bénévolement de son temps dans des missions humanitaires (déserts d’Afrique, particulièrement chez les Touaregs) et en Asie pour développer une pratique originale en ethnomédecine.

Le hasard des rencontres l’emmène à Moscou où il découvre la « médecine quantique » initialement destinée au domaine spatial. Depuis 20 ans, il participe activement au développement de cette discipline novatrice dans de nombreux pays : il en est un des pionniers en Europe.

Ses relations avec des chercheurs internationaux lui permettent désormais de partager ses connaissances d’avant-garde et une précieuse expérience sanitaire.

Diplômé en Santé publique, il intègre le mieux-être de l’individu avec l’intérêt de la société, car l’évolution du monde actuel rend les êtres toujours plus inter-communicants et interdépendants sur tous les plans. Le monde moderne étant de plus en plus complexe, il s’en trouve de plus en plus vulnérable : trouver la cause de tous les maux devient de plus en plus difficile, de sorte que les technologies modernes contribuent à cette investigation.

En véritable physiologiste, il développe une nouvelle approche des mécanismes vitaux à travers la physique nano-ondulatoire (biocommunication et biorésonance) qui est appelée à révolutionner la médecine de demain : le monde de la santé et du bien-être.

Concepteur de la « physiomique intégrée », il utilise particulièrement des systèmes informationnels qui s’y associent dans le but d’entretenir et de régénérer les bioprocessus d’autorégulation et d’autoguérison dans une vision globale de l’individu (corps-âme-esprit).

A présent, il ambitionne de transmettre son savoir à différents niveaux de compétence, en débutant par le développement du site web « Pôle Santé Quantique », dans la perspective de former des « Bioquanticien(ne)s© ».

En matière d’innovation, il s’associe à Nicolas pour des projets de développement sanitaire du nom de « Quantum Health Foundation & Institute »  afin de structurer des centres de « santé quantique » dans plusieurs pays du monde, particulièrement en Europe, en Afrique, aux USA  et au Moyen-Orient.

photo-emmaEmmanuelle PISCIOTTA

Dès son plus jeune âge, le parcours d’Emmanuelle montre une étonnante aptitude aux langues et aux voyages, mais aussi et surtout la dimension du service et du « prendre soin ».

Ses origines siciliennes et sa capacité à parler cinq langues (français, italien, anglais, allemand et espagnol) l’amènent à faire de brillantes études supérieures d’interprétariat en Italie. Ce bagage linguistique va lui permettre de voyager et d’être à l’aise sur tous les horizons !

Après quoi elle réalise un passage de trois années comme manager dans le restaurant familial avant de faire une expérience d’une année dans un cabinet médical car elle se sent appelée par le domaine de la santé.

Son goût pour le voyage et cet attrait pour les langues la conduisent naturellement vers le secteur aérien où elle passera 15 années en qualité de membre d’équipage, puis comme formatrice dans trois grandes compagnies aériennes en Suisse.

Cette solide expérience professionnelle lui permet de découvrir le monde où elle se sent à l’aise pour aller vers l’autre et lui apporter ce dont il a besoin pour son bien-être.

Le livre de l’aérien se referme suite à un grave accident professionnel qui l’immobilise plus d’une année. Elle comprend que son chemin est ailleurs. Sa passion pour l’Être humain dans ses interactions se teinte de nouvelles couleurs et décide d’en prendre soin par une perception plus profonde. Emmanuelle se tourne à nouveau vers la santé en réalisant des études élargies de naturopathie avec une spécificité en aromathérapie olfactive à visée émotionnelle.  De même, toute l’approche énergétique et sensible de l’individu la captive, ce qui l’oriente vers la formation de « Bioquanticienne© ».

A ce jour, elle participe aux projets de développement du « Quantum Health Foundation & Institute » qui structure des centres de « santé quantique » dans plusieurs pays du monde, particulièrement en Europe, aux USA, au Moyen-Orient et en Afrique.